Voyage gastronomique à Madagascar en quelques spécialités

Madagascar est particulièrement connue pour ses beaux paysages, sa faune endémique et son climat agréable, mais relativement moins pour sa cuisine. Pourtant, vous y trouverez de nombreux plats et recettes aussi succulents les uns que les autres. Avec le ravitoto, le koba et bien d’autres plats riches en goût, une chose est sûre, vos papilles ne regretteront pas le voyage ! L’île Rouge va vous faire découvrir de toutes nouvelles saveurs et une tout autre façon de manger. Ici, découvrez quelques spécialités malgaches que vous devez absolument goûter lors de votre séjour au pays des lémuriens.

Le ravitoto

Lors d’un séjour à Madagascar, ne manquez surtout pas de goûter au ravitoto. À première vue, ce plat ne paraît pas si appétissant, et pourtant dès la première bouchée, vos papilles vont s’émoustiller à coup sûr. En tout cas, la grande majorité des Malgaches en raffolent !

Il s’agit notamment de feuilles de manioc écrasées au pilon, assaisonnées à l’ail et mélangées avec de la viande de porc bien grasse. Parfois, surtout dans les villes des côtes de Madagascar, on y retrouve également du coco râpé avec son lait, un vrai délice ! Ce mets savoureux est généralement servi avec du riz blanc et du rougail. Vous pourrez le déguster dans la plupart des restaurants malgaches.

Le koba ravina

Si vous aimez les cacahuètes, vous allez sans aucun doute adorer le koba ravina. C’est une sorte de gâteau très apprécié et répandu à Madagascar. Il est fait à base de cacahuètes broyées plus ou moins grossièrement, de farine de riz gluant, de bananes bien mûres et de sucre. Le tout est mélangé et enveloppé dans des feuilles de bananier pour ensuite être cuit au bain-marie pendant quelques heures. Lors de votre voyage sur la Grande Île, pour goûter le meilleur koba ravina, il faudra vous rendre dans la commune de Talata Volonondry. Cette dernière se trouve à seulement une vingtaine de kilomètre de la capitale.

Article en relation :  Que voir en Tasmanie ?

Il existe également une autre variété du koba ravina : le koba katsaka. Il est cette fois-ci réalisé avec des épis de maïs crus pilés et de la banane écrasée. Toutefois, cette version ne contient pas de cacahuètes concassées. De plus, il est directement enveloppé dans la feuille de maïs avant de le cuire dans l’eau. Certes, le koba ravina se vend généralement dans les rues, mais vous pouvez également en trouver dans certains restaurants.

Le mofogasy, le ramanonaka, le mokary et le menakely

Le mofo gasy, le ramanonanaka, le mokary et le menakely sont des beignets typiquement malgaches. Ce sont les petits déjeuners traditionnels du pays. Ils s’accompagnent généralement de thé, de café ou de lait. En ce qui concerne le mofo gasy ou littéralement « pain malgache » si l’on traduit, il est fait à base de farine de riz et de sucre. Vous pourrez en trouver à la vanille et plus récemment au chocolat ou encore à l’ananas, voire au fromage. Quant au ramanonaka, il s’agit tout simplement de la version salée du mofo gasy.

Pour ce qui est du mokary, il est également une autre variété de mofo gasy. Leur différence réside tout simplement dans le fait que le mokary soit généralement cuisiné avec du coco ou le lait de celui-ci. Et concernant le menakely, il s’agit d’un beignet en forme de donuts, fait à base de farine de blé, de farine de riz et de sucre. Ces beignets à petit prix sont vendus partout à Madagascar, vous ne pouvez pas les rater.

Les beignets fourrés

Lors d’un voyage gastronomique à Madagascar, vous aurez l’occasion de goûter à différentes sortes de beignets fourrés, tous aussi savoureux les uns que les autres. Les Malgaches adorent faire des beignets d’à peu près tout ce qui est comestible : fruits, légumes, viandes… Il y en a pour tous les goûts et les plaisirs ! Parmi ceux qui sont les plus appréciés au pays, on distingue :

  • Le mofoakondro (beignet de banane)
  • Le mofokitoza (beignet de viandes de bœuf)
  • Le mofomangahazo (beignet de manioc)
  • Le mofovotavo (beignet de citrouille)
  • Le mofoanana (beignet de cresson ou d’épinard)
Article en relation :  5 astuces pour trouver un hôtel au meilleur prix

Laisser un commentaire