Détatouage laser : mode d’emploi

Autrefois décrié, le tatouage est devenir très coutant et plusieurs millions de français en possèdent au moins un . Cependant, certaines personnes finissent par regretter leurs choix de tatouage et cherchent des moyens pour les effacer. Le détatouage laser se présente alors comme la solution la plus répandue et efficace. Mais comment ça marche ? Dans cet article, nous vous éclairons sur le sujet.

Comment fonctionne le détatouage laser ?

Le détachement laser repose sur l’utilisation d’une technologie spécifique pour fragmenter l’encre du tatouage sous la peau afin de permettre à notre système immunitaire de l’éliminer naturellement. Pour ce faire, les praticiens utilisent des lasers à impulsions ultra-courtes qui génèrent une énergie intense mais brève capable de dissoudre les particules d’encre sans endommager les tissus environnants.

Les étapes du processus :

  1. Application de l’anesthésie locale : Avant de commencer le traitement, le médecin applique généralement une crème anesthésiante sur la zone à traiter pour minimiser la douleur ressentie lors de la séance.
  2. Utilisation du laser : Le médecin dirige ensuite le faisceau laser sur la zone à détatouer. Les impulsions laser traversent la peau et atteignent les particules d’encre, qui sont alors fragmentées en morceaux plus petits.
  3. Nettoyage et suivi : Après le traitement, la peau doit être nettoyée et protégée des infections. Il est également nécessaire de planifier des séances de suivi pour évaluer les résultats et ajuster le traitement si besoin.

Les différents types de lasers pour le détatouage

Il existe plusieurs types de lasers utilisés dans le processus de détatouage. Ils diffèrent par leur longueur d’onde et leur capacité à traiter différentes couleurs de tatouage. Voici quelques-uns des principaux types de lasers employés :

Le laser Q-switched Nd :YAG

C’est l’un des lasers les plus couramment utilisés pour le détatouage. Le laser Q-switched Nd :YAG est efficace pour traiter une grande variété de couleurs de tatouage, y compris les encres noires, bleues, rouges et vertes. Ce laser fonctionne avec deux longueurs d’onde : 1064 nm pour les encres noires et foncées, et 532 nm pour les couleurs plus claires.

Article en relation :  Comment protéger ses cheveux du soleil ?

Le laser Alexandrite

Le laser Alexandrite a une longueur d’onde de 755 nm, ce qui le rend particulièrement adapté pour traiter les encres vertes, bleues et noires. Cependant, il est moins efficace pour les couleurs plus claires comme le rouge ou l’orange.

Le laser Ruby

Avec une longueur d’onde de 694 nm, le laser Ruby est adapté pour traiter les encres bleues et vertes ainsi que celles contenant du noir. Ce type de laser est surtout utilisé pour les couleurs plus difficiles à éliminer avec les autres lasers.

Risques et effets secondaires du détatouage laser

Bien que le détachement laser soit considéré comme une méthode sûre et efficace, il existe tout de même des risques et des effets secondaires potentiels associés à ce traitement. C’est pourquoi il est toujours préférable de passer par un professionnel reconnu pour effectuer une séance de détatouage laser à lille par exemple. Voici quelques-uns des effets indésirables possibles :

  • Douleur : Le traitement au laser peut être douloureux en fonction de la sensibilité individuelle de chaque personne. L’utilisation d’une anesthésie locale permet généralement de réduire cet inconfort.
  • Rougeur et gonflement : La zone traitée pourrait présenter une légère rougeur et un gonflement après la séance, mais ces symptômes disparaissent généralement en quelques jours.
  • Infection : Bien que rare, il y a un risque d’infection si la peau n’est pas correctement nettoyée et protégée après le traitement. Il est donc essentiel de suivre les conseils du médecin pour prévenir cette complication.
  • Hyperpigmentation ou hypopigmentation : Certaines personnes peuvent présenter des changements dans la pigmentation de la peau après le traitement, avec des zones plus foncées (hyperpigmentation) ou plus claires (hypopigmentation) que la couleur normale.
  • Cicatrices : Bien que rare, il existe un risque de formation de cicatrices si les tissus cutanés sont endommagés lors du traitement. Ce problème est généralement évitable en choisissant un praticien expérimenté et en suivant ses recommandations post-traitement.
Article en relation :  BHA et AHA : que sont ces exfoliants

Efficacité du détatouage laser

L’efficacité du détatouage laser dépend de plusieurs facteurs, tels que la taille, la couleur, la localisation et l’ancienneté du tatouage. Dans la majorité des cas, il est possible d’éliminer complètement ou presque complètement un tatouage grâce au laser. Les encres noires, bleues et rouges sont généralement les plus facile à estomper tandis que d’autres couleurs comme l’orange, le jaune ou le vert demandent souvent plusieurs séances.

Laisser un commentaire