La légende des lutins farceurs : origines et traditions

Connaissez-vous la traduction des lutins farceurs? Cet article vous dévoilera l’origine de cette tradition féerique, ses étapes importantes ainsi que des idées de farces pour animer vos fêtes de fin d’année et mettre des pailllettes dans les yeux de vos enfants.

Origines du lutin dans les traditions de Noël

Bien qu’ils soient aujourd’hui connus pour être les complices farceurs du Père Noël, les lutins sont issus de mythologies nordiques et celtes datant de plusieurs siècles. Originellement, ils étaient considérés comme des esprits bienveillants ou malicieux, responsables de bonnes ou mauvaises actions selon leur humeur. Au fil du temps, leurs spécificités ont évolué et ils ont su trouver une place de choix au cœur des coutumes entourant le mois de décembre.

L’intégration des lutins dans les festivités modernes

Les premières traces écrites des réalisations fantastiques de ces petits êtres apparaissent dans des contes populaires français dès le XVIIème siècle. Néanmoins, c’est au Canada et aux États-Unis qu’est née la tradition contemporaine des lutins farceurs qui nous est chère. Apparus idans les années 1980, ces malicieux compagnons ont rapidement conquis le monde entier, faisant de cette nouvelle fable un incontournable du mois de décembre.

Le lutin farceur : apparence et comportement

Pourvus de costumes aux couleurs vives et de longs chapeaux pointus, les lutins farceurs font le bonheur des petits et des grands pendant toute la période des festivités. Particulièrement espiègles, ils sont réputés pour aimer jouer des tours aux membres de la famille où ils résident le temps d’un mois. Ils apportent également des messages et de petites surprises à leurs protégés, qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes en manque de féerie dans leur quotidien.

Les grandes étapes de la tradition du lutin farceur

Pour que cette coutume soit complète et respecte toutes ses subtilités, plusieurs étapes clés doivent être observées. Ainsi, vous êtes assuré(e) de bien préparer l’arrivée du lutin et de profiter pleinement de sa présence jusqu’à son départ vers le Pôle Nord.

  1. Accueillir le lutin chez soi : placez-le idéalement sur une étagère, dans un coin de votre salon ou près du sapin de Noël. Une fois installé, il observera discrètement tout ce qui se passe dans la maison et prendra grand plaisir à arpenter chaque recoin de son nouveau foyer de jour comme de nuit.
  2. Chercher et trouver des indices de son passage : lorsque l’on dit qu’un lutin aime farcir des farces, ce n’est pas une figure de style ! Les familles ont généralement hâte de découvrir chaque matin les traces laissées par leur locataire : pluie de confettis, œuvre artistique originale, messages inscrits sur le miroir… à vous de vérifier tous les jours si la magie du lutin a été au rendez-vous.
  3. Aménager un espace convivial pour communiquer avec lui : rédigez vos souhaits et demandes sur de petits papiers que vous placerez dans une boîte à lettres spécialement dédiée à cet effet. Chaque soir, votre lutin farceur collectera ces courriers pour les placer sous la main vigilante du Père Noël…
  4. Dire aurevoir au lutin le soir du réveillon : la grande fête approche et il est temps pour notre brave lutin de retourner fièrement au Pôle Nord pour épauler ses frères d’armes dans la préparation du tour du monde. Un petit mot de remerciement et quelques friandises suffiront pour lui souhaiter bonne route avant son grand départ solennel.
Article en relation :  Les secrets du bubble tea

Quelques idées de farces pour inspirer votre lutin facétieux

Pour les familles qui souhaitent introduire un lutin dans leurs traditions de Noël, mais manquent d’idées pour embellir cette expérience singulière, voici quelques suggestions de farces qui raviront petits et grands :

  • Faire disparaître un vêtement
  • Réarranger les décorations du sapin à sa guise
  • Mettre en scène des jouets ou peluches dans des situations inattendues
  • Dessinier sur une votre ou un mirroir
  • Faire la cuisine ou manger des friandises

Laisser un commentaire