Les opérations des yeux les plus fréquentes

Les personnes ayant des maladies oculaires peuvent désormais profiter du progrès médical et notamment des chirurgies réfractives pour diagnostiquer et corriger les défauts de vision. Des examens approfondis doivent cependant être faits pour éviter les risques inutiles et pour s’assurer de l’intervention la plus sûre et la mieux adaptée selon le cas.

Quelles sont les différentes méthodes de chirurgie pour les yeux ?

Vous pouvez être traité par différentes méthodes de chirurgie pour des erreurs de réfraction telles que la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme. Toutefois, la méthode utilisée dépend de votre déficience visuelle. Actuellement, les interventions chirurgicales des yeux peuvent être divisées en 2 grandes parties :

  • Les méthodes de chirurgie rétractive par laser ;
  • Les méthodes de chirurgie rétractive par implants.

Quelles sont les interventions chirurgicales par laser ?

Le laser oculaire est une chirurgie oculaire courante pour ceux qui ont un défaut de vision et qui veulent éviter les lunettes et les lentilles de contact. La chirurgie réfractive par laser permet de corriger toutes les erreurs de réfraction des yeux grâce aux lasers froids excimer.

Ces lasers vont être utilisés pour éliminer de fines couches de cellules de la cornée, modifiant ainsi sa courbure et corriger l’erreur réfractive de l’œil. Aujourd’hui, il y a 3 types d’interventions de chirurgie à laser :

La chirurgie de surface PRK/LASIK

Cette chirurgie oculaire dite « superficielle » consiste à ouvrir la cornée avec une microkératome pour enlever manuellement l’épithélium. Ce dernier désigne la couche la plus externe de la cornée.

Le chirurgien enlève ensuite les tissus de la cornée à l’aide d’un laser avant de remettre l’épithélium. L’opération dure une quinzaine de minutes et une lentille de pansement transparente est placée sur l’œil pour faciliter la reconstitution du tissu cornéen. Ceci est effectué une fois le défaut visuel corrigé.

La chirurgie Epi-LASIK ou Femto-Lasik

Le traitement oculaire PRK transépithéliale vise également à corriger la couverture cornéenne avec deux types de laser. Par rapport au LASIK, la chirurgie des yeux ne nécessite plus l’utilisation d’une lame.

Article en relation :  Le remboursement des opérations de chirurgie esthétique

Le premier laser femtoseconde enlève l’épithélium. Quant au second laser excimer, il assure le remodelage de la cornée sous-jacente. Ceci, avant que la cornée ne soit ramenée à sa position d’origine pour une cicatrisation plus rapide et sans points de suture ni pansement de protection.

Cette méthode est plus sûre, moins invasive et la récupération de la vision est plus rapide. Cependant, l’épithélium perd légèrement sa résistance mécanique après la procédure. Voilà pourquoi la technique est déconseillée chez certaines catégories de patients.

La méthode Relex Smile

C’est la forme la plus récente et la plus moderne de la chirurgie oculaire au laser. Contrairement aux deux autres interventions, cette procédure oculaire indolore, permet de corriger le défaut visuel exclusivement avec l’utilisation de laser femtoseconde appelé VISUMAX de Zeiss.

Dans ce cas, le défaut de vision est corrigé à l’intérieur de la cornée par le laser femtoseconde. En effet, une lenticule (une fine couche de tissu en forme de lentille) est découpée, puis retirée directement dans la cornée de l’œil à travers une petite ouverture de 2 mm.

La poche se cicatrise rapidement et la vision revient presque immédiatement. Le Relex Smile a moins d’impact sur la couche externe de la cornée, ce qui fournit une stabilité supplémentaire à la cornée.

Opération des yeux

Quelles sont les interventions chirurgicales par implants ?

Il arrive qu’un patient soit très myope ou hypermétrope et que la correction visuelle par laser Excimer ne soit pas envisageable. L’utilisation des implants s’avère être une excellente alternative dans ce cas.

C’est une sorte de lentilles en plastique qui seront insérées dans les yeux. Il existe deux types d’intervention chirurgicale par implants :

Les implants Phakes ou ICL (Implantable Collamer Lens)

Cette opération va permettre de corriger pratiquement tous les défauts de vision : myopie, hypermétropie, astigmatisme. Elle consiste à insérer une lentille en plastique très fine dans l’œil.

Article en relation :  3 astuces pour une chevelure de rêve en hiver

Le degré de la lentille est déterminé à l’avance par des analyses minutieuses de l’œil. Pour ce faire, le médecin fait une petite incision dans le bord de la cornée pour y insérer ensuite l’implant entre l’iris et le cristallin.

Les implants Multifocaux ou RLE (Refractive Lens Exchange)

Si vous êtes myope, hypermétrope, astigmate ou presbytaire et que vous avez plus de 55 ans, vous pouvez recevoir un traitement avec une méthode appelée RLE.

Cette opération nécessite l’utilisation d’implants multifocaux en plastique. Ceux-ci vont remplacer le cristallin des yeux afin d’offrir une vision plus nette à différentes distances (vision de loin et de près).

Laisser un commentaire