Encore peu connue et pourtant très fréquente, la parodontite est une maladie des tissus dentaires appelée le parodonte. D’origine bactérienne, elle affecte progressivement la gencive, puis le tissu osseux, ce qui peut entrainer une destruction de l’os et même faire perdre ses dents…

Quels sont les facteurs de risque ?

La parodontite est une affection dentaire qui touche entre 10 et 15% des adultes dans le monde, et 65% des plus de 65 ans aux États-Unis en souffrent à un stade modéré ou grave. Elle touche principalement les personnes âgées, celles qui sont atteintes d’une maladie chronique (diabète de type 2, maladie génétique, VIH/Sida, leucémie), ainsi que les femmes enceintes ou en ménopause.

Cette affection dentaire est causée par des bactéries buccales, qui se multiplient très rapidement lorsque le système immunitaire s’affaiblit. Néanmoins, d’autres facteurs la favorisent notamment une mauvaise alimentaire, une infection, le tabac, les drogues et/ou l’alcool, l’obésité, le port d’un appareil dentaire fixé sur les dents ainsi que la prise de certains produits médicamenteux.

Comment se manifeste-t-elle ?

Au début, le patient a ce que l’on appelle une gingivite, une inflammation des gencives. Celles-ci saignent au moment de se brosser les dents ou de manière spontanée. À un stade plus avancé, des espaces vides peuvent par exemple se former entre les dents et la gencive. Cette dernière peut également se rétracter, ce qui donne ainsi l’impression d’avoir les dents plus longues. Il n’est pas non plus rare que du pus se forme sur la gencive, provoquant souvent une mauvaise haleine et des douleurs au moment de la mastication.

Comment traiter et éviter cette maladie dentaire ?

Généralement ces différents symptômes n’apparaissent que très tard. Le mieux est donc de se rendre chez le dentiste une fois par an pour détecter une quelconque maladie dentaire, dont la parodontite. Parallèlement, il ne faudra pas oublier des mesures d’hygiène très basiques, et pourtant que l’on sous-estime souvent : se brosser les dents deux fois par jour, se faire régulièrement détartrer les dents, passer du fil dentaire une fois par jour.

Pour ce qui est du traitement de la parodontite, il consiste à arrêter le plus rapidement possible la maladie en nettoyant les gencives, les dents et leurs racines. Le patient devra ensuite se rendre tous les 3 mois chez le dentiste pour un nettoyage régulier de ses dents. En parallèle, il devra suivre un traitement antibiotique ou chirurgical si cela s’avère nécessaire.

http://reves-de-femmes.com/wp-content/uploads/2016/04/parodontie.jpghttp://reves-de-femmes.com/wp-content/uploads/2016/04/parodontie-300x300.jpgnirilantoSanté & PsychoEncore peu connue et pourtant très fréquente, la parodontite est une maladie des tissus dentaires appelée le parodonte. D’origine bactérienne, elle affecte progressivement la gencive, puis le tissu osseux, ce qui peut entrainer une destruction de l’os et même faire perdre ses dents… Quels sont les facteurs de risque ? La parodontite...Le magazine féminin 2.0