problemes-piedLes pathologies qui sont liées aux pieds ne sont pas très souvent prises au sérieux, car ne pouvant pas directement engager le pronostic vital d’une personne. Cependant, elles sont généralement des symptômes de maladies beaucoup plus graves.

Ce billet se propose de faire la lumière sur quatre maladies des pieds à ne surtout pas négliger.

Pied d’athlète

Il s’agit d’une infection fongique causée par des champignons ou mycoses. Celles-ci se logent dans un premier temps entre les orteils avant de s’étendre peu à peu à tout le pied.

Ainsi, il n’est pas rare à un stade plus évolué de la maladie de ressentir des démangeaisons au niveau de la plante des pieds. Dans certains cas même, la peau en devient sèche. On assiste alors à un phénomène de desquamation sur toute la surface plantaire et même au-delà.

C’est une infection qui prolifère dans les environnements humides. Cette maladie des pieds touche toutes les couches de la société. Néanmoins, les personnes qui sont le plus susceptibles de développer un pied d’athlète ou teigne des pieds sont celles dont les pieds transpirent beaucoup.

Œil de perdrix

L’œil de perdrix s’inscrit dans le même registre que les cors au pied et les durillons. Il s’agit généralement de pathologies bénignes dont le suivi doit être effectif pour éviter plus tard des complications. Ces pathologies dermatologiques concernent essentiellement la peau des pieds.

On considère que l’œil de perdrix est le stade élevé auquel aboutit un cor au pied lorsqu’il est mal traité. Cette maladie se caractérise par une peau molle et blanchâtre. Elle apparait entre deux orteils quand les os frottent l’un contre l’autre sous l’effet de la transpiration.

Ongle incarné

Il s’agit d’une pathologie des ongles qui s’avère très douloureuse. C’est une inflammation qui touche généralement le gros orteil. L’ongle incarné se manifeste dans les cas où l’ongle qui pousse pénètre dans la chair de l’orteil. L’inflammation qui en découle peut provoquer par la suite une douleur vive et même s’infecter.

Par conséquent, pour éviter que la plaie provoquée par ce gonflement ne s’infecte, il est recommandé de procéder assez rapidement à un traitement.

Goutte

Cette maladie se caractérise en premier lieu par une inflammation du gros orteil. Ainsi, vous constatez du jour au lendemain que votre gros orteil prend une allure inquiétante. C’est la formation de cristaux par l’acide urique qui semble être à l’origine de cette maladie. Cette formation est rendue possible par une chute du niveau de température dans certaines zones du corps humain.

Ainsi, le gros orteil est le point de départ de la goutte, car il est considéré comme étant la partie la plus froide du corps en raison de la distance qui le sépare du cœur.

Par conséquent, les cristaux qui sont formés, généralement illustrés en forme d’aiguilles, s’installent au niveau des articulations et provoquent une réaction inflammatoire ou une enflure.

 

http://reves-de-femmes.com/wp-content/uploads/2018/11/problemes-pied.jpghttp://reves-de-femmes.com/wp-content/uploads/2018/11/problemes-pied-150x150.jpgrevesdefemmesSanté & PsychoLes pathologies qui sont liées aux pieds ne sont pas très souvent prises au sérieux, car ne pouvant pas directement engager le pronostic vital d’une personne. Cependant, elles sont généralement des symptômes de maladies beaucoup plus graves. Ce billet se propose de faire la lumière sur quatre maladies des pieds...Le magazine féminin 2.0