Durant leur trois à cinq premiers mois, 20 % des bébés ont ce que l’on appelle les « coliques du nourrisson », une étape souvent mal vécue par les nouveaux parents. Pour que cette crise de pleurs se passe au mieux, voici comment soulager bébé.

Les coliques, des crises de pleurs

Contrairement à ce que l’on pense, les coliques du nourrisson ne sont pas une maladie. Il s’agit plutôt d’une crise passagère où bébé pleure de manière particulière : il pleure en continu et violemment, devient rouge et dort très mal. En même temps, il émet des gaz et se tortille en ramenant ses jambes contre son ventre, généralement l’après-midi, en début de soirée ou après le repas.

La principale cause ? Le lait maternel qu’il boit. Il est riche en lactose surtout à chaque début de tétée, ce que ses organes encore immatures, en particulier ses intestins, ont du mal à digérer. Le lait infantile peut également provoquer des coliques notamment lorsque les quantités d’eau et de poudre ne sont pas respectées.

Des astuces pour soulager bébé

Lorsque bébé est nourri au sein, mieux vaut éviter de changer de sein rapidement, toutes les 10 minutes par exemple. Donnez-le-lui jusqu’au bout pour qu’il le digère plus facilement grâce à tous les nutriments qu’il aura absorbés. La composition du lait maternel change effectivement au cours de la tétée. Au début, il est riche en sucre rapide, en milieu de tétée en protéine et à la fin en graisse. Pour celles qui proposent le biberon, mieux vaut respecter les quantités d’eau et de lait infantile.

Dans les deux cas, il est conseillé de lui donner la tétée dans un lieu calme pour qu’il soit toujours détendu. Placez-le également dans une position verticale pour éviter qu’il n’avale trop d’air, et n’oubliez pas de lui faire son petit rot.

Autre astuce pour calmer les pleurs : l’eau sucrée. Faites bouillir ½ cuillère à café rase de sucre dans 20 ml d’eau et donnez-en un peu à votre bout de chou lorsqu’il pleure, deux fois par jour au maximum.

Vous pouvez également atténuer les douleurs du nourrisson avec des produits homéopathiques. Infusez par exemple de la camomille, de la mélisse, du fenouil, ou de l’aubépine dans de l’eau et donnez-en une pipette avant chaque tétée au bébé. L’argile verte a également déjà fait ses preuves. Pour cela, laissez décanter une nuit une cuillerée à soupe d’argile verte diluée dans un demi-verre d’eau. Une demi-pipette avant chaque tétée suffit à soulager les douleurs.

Ça y est, finies les vilaines crises !

http://reves-de-femmes.com/wp-content/uploads/2015/11/coliques.jpghttp://reves-de-femmes.com/wp-content/uploads/2015/11/coliques-300x300.jpgnirilantoMaman & FamilleDurant leur trois à cinq premiers mois, 20 % des bébés ont ce que l’on appelle les « coliques du nourrisson », une étape souvent mal vécue par les nouveaux parents. Pour que cette crise de pleurs se passe au mieux, voici comment soulager bébé. Les coliques, des crises de pleurs Contrairement à ce...Le magazine féminin 2.0